• fr
    • en
    • it
    • ru

Le recours aux injections d’acides hyaluronique a connu un succès retentissant ces dernières années. Bien connu de la médecine esthétique, il est utilisé pour rajeunir les traits du visage. Mais est-il possible d’en profiter l’été? Le Docteur Véronique Coissard vous répond.

Pourquoi avoir recours aux injections d’acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique est une molécule naturelle présente dans notre tissu cutané qui participe à l’hydratation de notre peau, l’élasticité de nos cartilages et la cohésion de nos tissus.

Avec le temps, la concentration de cet élément diminue dans notre corps et cela favorise l’apparition de signes de vieillesse comme les rides, les cernes ou des creux. En médecine, on utilise le terme de ptôse pour désigner le relâchement des volumes de notre corps. Sur notre visage, cela se manifeste sur le nez, les joues, le front, les pommettes et le menton.

Avoir recours aux injections de ce produit naturel, c’est insuffler une nouvelle jeunesse aux traits de notre visage. Ses propriétés hydratantes vont stimuler les tissus en profondeur et combler les rides. Son application va aussi permettre de restaurer les volumes du visage et corriger les signes de l’âge.

Le traitement est considéré comme étant peu douloureux, sûr et simple à utiliser. De plus, il procure des résultats esthétiques immédiats.

Peut-on faire des injections durant l’été ?

Le recours aux injections d’acide hyaluronique durant l’été est tout à fait adapté.

La molécule va agir rapidement sous votre peau afin de l’hydrater. Un risque d’apparition de rougeurs et d’un oedème est envisageable et une exposition trop rapide après votre séance risque de ralentir leur disparition.

L’acide hyaluronique ne réagit pas avec les rayons UV mais ces derniers peuvent diminuer le temps d’efficacité du produit. C’est pourquoi le Docteur préconise de respecter un délai de 24h avant toute nouvelle exposition au soleil et d’utiliser une protection solaire d’indice 50.

Dans le même ordre d’idées, les activités qui augmentent la chaleur corporelle sont à éviter comme le sauna ou les hammams.

Pour que le produit se répartisse correctement sous le derme, il convient de ne pas se masser le visage ni d’avoir recours à des soins chez une esthéticienne pendant 8 jours.

Et même si le temps et le soleil vous incitent à le faire, évitez de plonger dans l’eau juste après les injections.

Les conseils du Dr Coissard Véronique

Le premier conseil que le Dr Véronique Coissard peut vous donner est de continuer une vie normale.

Les résultats naturels se manifestent immédiatement et vous permettent de poursuivre vos activités quotidiennes. Un arrêt de travail n’est pas non plus nécessaire et vous pouvez tout à fait reprendre une vie sociale après la séance d’injections. Vous pouvez aussi poursuivre une activité sportive mais il est conseillé d’éviter les efforts intenses pendant au moins 24h pour que le produit agisse.

De plus, nous avons vu plus haut que les injections peuvent provoquer des petits bleus, alors évitez de venir avant une cérémonie importante ou le jour où vous devez sortir. Les médicaments qui fluidifient le sang comme l’aspirine ou les anti-inflammatoires sont aussi à proscrire une semaine avant la séance.

Les effets de l’acide hyaluronique varient entre 6 et 12 mois en fonction de la zone traitée et du type de produit utilisé. A la fin de ce délai, le produit va se résorber de lui-même et il est nécessaire d’avoir recours à des séances d’entretien pour en prolonger la durée. Ces dernières peuvent tout à fait avoir lieu l’été. N’ayez crainte, que cela soit pour une première injection ou pour un traitement complémentaire, vous n’aurez pas à attendre l’hiver pour hydrater votre peau.

La qualité de notre peau est le reflet de notre état de santé général et contribue grandement à l’image que l’on renvoie aux autres. Lorsque celle-ci devient trop sèche, elle peut engendrer un véritable inconfort chez certaines personnes et induire un sentiment de mal-être. Heureusement, la dermatologie esthétique propose des solutions efficaces et personnalisées pour remédier à ce problème.

Qu’est-ce qu’une peau bien hydratée ?

Les signes d’une peau bien hydratée sont les suivants :

  • douceur,
  • tonicité,
  • luminosité et uniformité du teint.

Pour entretenir sa peau et la garder en bonne santé, il convient de respecter les règles d’hygiène élémentaires et de lui apporter des soins quotidiens (crèmes, sérums et masques). De même, les produits de toilette sans savon sont à privilégier.

Pour les zones où la peau est plus sensible (visage, cou et décolleté), soins de dermatologie esthétique ou mésothérapie peuvent être indiqués.

Quelles sont les conséquences d’une peau mal hydratée ?

Les symptômes d’une peau mal hydratée sont les suivants :

  • sécheresse cutanée,
  • desquamation,
  • apparition de ridules,
  • teint terne,
  • sensation de tiraillement,
  • inconfort.

Si vous constatez un ou plusieurs de ces signes, il est nécessaire de porter à votre peau une attention particulière.

Quelles sont les solutions en médecine et dermatologie esthétique pour bien hydrater sa peau ?

Un sérum personnalisé pour hydrater sa peau

En dehors de son expertise clinique et des soins conseillés habituellement, le Dr Coissard propose à ses patientes de remplir un questionnaire Nexultra (environ 20 minutes) pour leur offrir une approche personnalisée. En fonction des réponses, le Docteur composera au cabinet une préparation sur mesure, sous forme de sérum concentré en peptides biomimétiques et en composants actifs purs sans conservateurs, permettant de cibler les problèmes à traiter (peau sensible, déshydratation, couperose, acné, taches solaires, relâchement, ridules…).

Une telle préparation présente l’avantage d’être totalement adaptée aux besoins de la patiente et de garantir une concentration en principes actifs supérieure à ce que l’on peut trouver en pharmacie.

On peut par exemple obtenir une préparation deux à trois fois plus dosée en vitamine C ou encore combiner plusieurs principes actifs pour obtenir les bienfaits de trois crèmes en une. Un sérum pourra par exemple être efficace contre la déshydratation, la sensibilité de la peau et la couperose ; un autre pourra être indiqué pour traiter la peau grasse, les comédons et le relâchement cutané.

La mésothérapie pour hydrater sa peau en profondeur

La mésothérapie constitue le stade supérieur de l’hydratation cutanée. Afin d’améliorer leur efficacité, les produits actifs sont administrés directement dans le derme au moyen de micro-injections d’acide hyaluronique et de vitamines.

L’appareil Dermapen permet de redonner vitalité et fermeté à la peau du visage, du cou, du décolleté, du dos des mains, du ventre (si vergetures). Ce dispositif de micro-needling révolutionnaire remplace l’ancien roller traditionnel pour garantir une plus grande efficacité. Votre peau est ainsi significativement plus lisse et plus ferme en 3 séances.

Comment bien hydrater sa peau en fonction des saisons ?

Les traitements de mésothérapie proposés pour hydrater la peau peuvent être pratiqués la majeure partie de l’année. On évitera le plein été ( et la période de baignade) comme souvent en médecine esthétique.

Il est à noter qu’après une séance de mésothérapie, des rougeurs peuvent survenir jusqu’à 12/48 heures. Afin d’optimiser les résultats, le Dr Coissard recommande un traitement en trois séances espacées de 15 à 30 jours.

Alors que les jours diminuent, nous sommes tous conscients des bienfaits de la lumière sur notre moral et sur notre santé. Mais la lumière peut avoir aussi beaucoup d’autres vertus sur la peau : c’est le principe de la photothérapie et de la lumière pulsée, pour redonner un visage lumineux et un teint éclatant.

Découvrez comment le photorajeunissement agit pour redonner à votre visage cet aspect radieux et solaire.

Qu’est-ce que le photorajeunissement ?

Le photorajeunissement désigne l’ensemble des techniques de médecine esthétique mettant à profit l’énergie des photons de la lumière pour rajeunir la peau.

Les ondes lumineuses vont ainsi cibler les pigments pour les détruire et les estomper, redonnant un teint homogène et clair. L’énergie du spectre lumineux va aussi améliorer la qualité cutanée, en gommant les ridules, les pores dilatés ou encore le teint terne dû principalement à la fatigue, à la pollution, au tabac…

Le Dr Véronique Coissard a fait le choix de la technologie IPL Ellipse, qui cible notamment deux pigments, la mélanine et l’hémoglobine. Outre son efficacité, cette lumière pulsée médicale présente une innocuité parfaite, sans risque de brûlures ou de lésions, avec un double filtrage des ondes lumineuses pour éliminer celles qui sont inefficaces et qui seraient potentiellement dangereuses.

Il est ainsi possible de supprimer :

  • les dépôts de mélanine, rencontrés par exemples dans les masques de grossesse ou, au fil des années, avec les taches brunes (lentigos) qui vieillissent les mains ou le visage ;
  • les pigments d’hémoglobine sur des petits vaisseaux dilatés, comme la couperose du visage, les varicosités des jambes ou encore les taches de naissance lie de vin (angiomes).

 

Quels sont les avantages du photorajeunissement ?

Le photorajeunissement a le grand avantage d’être un traitement médical performant pour redonner à la peau tout son éclat, de manière sûre, indolore et non invasive.

Il suffit le plus souvent de 1 à 3 séances espacées de 1 mois pour sublimer le teint, et restaurer une peau lumineuse et radieuse. Il convient de venir sans maquillage et surtout avec une peau parfaitement débronzée.

Les suites sont très douces, sans éviction sociale. La séance peut même se faire entre deux rendez-vous professionnels pour une femme active, avec la possibilité de se remaquiller dès la fin de la consultation. Il n’y a pas de croûtes, tout au plus un peu de picotement durant deux heures.

Le résultat est rapide, car l’éclaircissement commence à se voir entre 15 jours et un mois après la séance IPL Ellipse. Les taches de pigments peuvent foncer légèrement durant ce délai : c’est normal et il ne faut pas s‘en inquiéter.

La seule vraie précaution est de bien protéger sa peau du soleil dans les jours qui suivent, pour éviter une pigmentation rebond qui ferait perdre tout intérêt au photo-rajeunissement. C’est pourquoi l’hiver est la période idéale pour réaliser ce soin éclaircissant. Il peut être ensuite renouvelé tous les ans, sans le moindre risque.

Quelles zones peuvent-être traitées ?

Le traitement du photo-vieillissement de la peau concerne surtout les zones mal protégées des UV, sur lesquelles se développent en priorité les taches solaires brunes : le visage, les mains, le cou et le décolleté. Il est rare d’en découvrir sur d’autres parties du corps.

Pour autant, la lumière pulsée IPL Ellipse s’adresse à toutes les régions du corps, pour supprimer par exemple des angiomes stellaires ou rubis, ou estomper de petites cicatrices ou de petites vergetures.

 

Les conseils du Dr Véronique Coissard pour un photorajeunissement réussi

Pour un photorajeunissement optimal qui redonne un teint lumineux et éclatant, le Dr Coissard conseille toujours une préparation de la peau en amont. L’idéal est en effet d’intervenir sur une peau parfaitement débronzée, ce qui, dans notre région des Alpes Maritimes, est un handicap (uniquement pour la médecine esthétique !), car le soleil est présent quasiment toute l’année.

Le Dr Coissard conseille donc d’appliquer un écran total 50, chaque jour, 1 mois avant la séance pour être dans les meilleures conditions, puis de poursuivre le mois suivant.

Le résultat est ainsi optimal, avec des mains éclatantes et un visage lumineux, qui procure un air frais et reposé, même en plein hiver.

Un traitement de médecine esthétique suppose une confiance parfaite entre le praticien et son patient, car ce dernier lui confie quelque chose de précieux : son apparence. C’est pourquoi le médecin doit être parfaitement à son écoute, pour bien comprendre ses besoins et ses attentes : il doit connaître sa patiente, c’est important. Mais la réciproque l’est tout autant. Découvrez-donc un peu mieux qui est le Docteur Véronique Coissard.

Sa conception de la Médecine Esthétique : conjuguer une expertise pointue et un regard artistique

Avec sa formation de dermatologue, le Docteur Véronique Coissard bénéficie de connaissances pointues sur la peau et d’une expertise théorique et clinique. Elle aborde ainsi votre peau avec une connaissance parfaite de sa physiologie et de sa pathologie, en anticipant les spécificités propres à chaque sujet (génétique, phototype, antécédents…) et à chaque partie du corps (visage, cou, décolleté, mains, silhouette…).

Mais ce regard très technique est indissociable d’un vrai sens de l’esthétisme et d’une fibre artistique qui s’est exprimée très tôt : dans son enfance, elle adorait faire des portraits au crayon en croquant ces détails qui font l’identité et la physionomie du visage. C’est ce « coup d’œil » qu’elle a su développer au cours des années, pour le mettre au service de la médecine esthétique et de sa passion.

Dans son approche, le Docteur Véronique Coissard va ainsi privilégier des résultats naturels qui subliment le visage plutôt qu’ils ne le transforment et ne le changent : elle cherche à stabiliser le vieillissement du visage par de petits soins subtils, qui vont embellir la peau mais aussi la rendre plus fonctionnelle. Des cosmétiques sur-mesure sont ainsi proposés en complément des traitements au cabinet, pour potentialiser les résultats et conserver en permanence une bonne mine avec un teint frais et reposé.

Chaque traitement est ainsi choisi sur-mesure en fonction d’un diagnostic rigoureux, et de manière à avoir le moins de suites possibles, tout en permettant une reprise immédiate (ou la plus rapide possible) des activités quotidiennes.

La double expertise du dermatologue et du médecin esthétique

Dans cette optique, le Docteur Véronique Coissard accorde une grande importance à l’écoute des patients : il faut comprendre leurs attentes, leurs besoins, et bien connaître leurs antécédents, en termes de traitements ou de routines de soin.

Fidèle à sa formation de dermatologue, elle réalise ensuite une analyse minutieuse du visage et de la qualité de sa peau, pour établir un diagnostic qui décèle les anomalies existantes et les points de faiblesse potentiels à venir.

C’est ainsi que le plan de traitement est établi avec les patients, sur la base d’un dialogue, avec devis et suivi photos. C’est un accompagnement sur-mesure où doit s’instaurer la confiance, et où chaque patient doit pouvoir exprimer ses éventuelles craintes et contraintes, par exemple financières.
Le but est de s’adapter, pour bénéficier d’un traitement optimal qui s’inscrive dans la durée, d’abord en solutionnant les problèmes, mais aussi en les prévenant.

En ce sens, la 1ère consultation est souvent la plus importante pour bien cerner la demande de la patiente dans sa globalité et bien la comprendre, afin de la satisfaire au mieux. En effet, la satisfaction du travail bien fait ne suffit pas si l’on se place uniquement du point de vue du geste technique réussi : il suppose tout autant d’avoir un patient lui aussi content du résultat obtenu.

Depuis 20 ans, la dermatologie esthétique est un domaine en constante évolution, avec des avancées qui tendent toujours vers plus de naturel et d’efficacité, pour lutter contre le vieillissement. C’est pourquoi le Docteur Véronique Coissard participe régulièrement à des congrès nationaux et internationaux pour échanger les points de vue avec des spécialistes, et repérer les nouveautés. Le but n’est surtout pas d’aller vers des effets de mode, mais de proposer les innovations dès lors qu’elles apportent aux patients une plus-value prouvée par des études et reconnue par d’autres confrères dans leur pratique quotidienne.

Là encore, c’est une volonté d’échange, omniprésente, au service du mieux être de chaque patient et patiente.

Quelles sont les dernières tendances décelées par le Docteur Véronique Coissard ?

D’après son expérience personnelle et les retours obtenus auprès de ses confrères dans les congrès, le Docteur Véronique Coissard pense qu’on s’achemine de plus en plus vers des traitements sur-mesure et subtils, pour répondre aux mieux aux besoins spécifiques de chaque patiente en termes d’âge, de qualité de peau, d’hygiène de vie, de disponibilité pour les protocoles de traitements… Un produit aussi simple que l’acide hyaluronique se décline aujourd’hui sous des formes multiples, selon que l’on veuille combler une ride ou napper le derme pour mieux l’hydrater.

Des patientes de 30 ans n’hésitent plus à intervenir en préventif, pour défatiguer le visage et optimiser le fonctionnement de leur peau. Elles sont conscientes que l’acte esthétique rend leur peau plus fonctionnelle, et supprime des émotions négatives de fatigue ou de sévérité.

Les patientes de 40 à 60 ans n’hésitent pas non plus à pratiquer des injections, pour embellir leur visage et garder le plus longtemps possible une peau sans défaut, pleine de glamour et de sensualité.
C’est à chaque fois une réponse individuelle, pour répondre à des demandes précises.

Quelques recommandations pour bien affronter l’hiver ?

C’est pourquoi ces connaissances pratiques permettent aussi d’avoir une approche préventive, en formulant un certain nombre de conseils, adaptés à chaque patiente.

Pour l’hiver, il faut penser à bien protéger sa peau des agressions extérieures, notamment le vent froid. Une crème hydratante et des cosmétiques à base de vitamine C anti-oxydante et de rétinol trophique assurent un fonctionnement optimal et une bonne protection cutanée.

Côté soins, il faut profiter de la diminution des UV pour effectuer certains soins privilégiant une peau débronzée : laser CO2 fractionné, lumière pulsée IPL (épilation, taches solaires, couperose, photorajeunissement), peelings, mésothérapie, pose de fils tenseurs. C’est donc le moment idéal pour photorajeunir sa peau, raffermir le visage ou le cou, ou encore nourrir en profondeur les tissus.

Et l’on peut poursuivre bien entendu les injections de Botox et d’acide hyaluronique, ainsi que les HIFU (ultrasons focalisés), réalisables toute l’année pour rajeunir le visage et garder un air frais et reposé.

Le Botox fait parler de lui depuis des années. C’est un des produits phares de la médecine esthétique qui a le don de rajeunir le visage et de réduire très efficacement les rides avec un effet durable.

Que savoir sur le botox ou toxine botulique ?

La toxine botulique ou Botox, produit star de la médecine esthétique est naturellement sécrétée par une bactérie nommée Clostridium botulinum. A faible dose le botox provoque un relâchement temporaire des muscles responsables des rides d’expression. Il est donc très efficace pour diminuer et lisser les rides du visage, notamment de la partie supérieure du visage comme les rides du lion, les rides de la patte d’oie et les rides horizontales du front également. Les injections de botox ont fait leur preuve et les résultats sont visibles très rapidement, environ 15 jours après les injections. Les injections de botox sont indolores et le traitement est confortable car il ne nécessite pas d’éviction sociale.

Que faut-il savoir avant une séance d’injection de botox ?

Une semaine avant la séance, la prise d’aspirine et d’anti-inflammatoire est déconseillée afin d’éviter les saignements. Pour garantir un meilleur résultat, il sera important de se démaquiller avant la séance afin que la peau soit au naturel.

Les injections ne sont généralement pas douloureuses mais la sensibilité est différente d’une personne à l’autre. Si vous le souhaitez, vous pouvez discuter avec le Docteur Véronique Coissard pour appliquer une crème anesthésiante qui vous permettra de ne pas sentir les piqûres lors de la séance.

Le déroulement de la séance de botox

Les injections de botox ne nécessitent pas de préparation de la peau particulière. Le jour J, vous pourrez nettoyer votre visage comme d’habitude. Il sera préférable de ne pas porter de maquillage. Les aiguilles utilisées pour les injections sont très fines et permettent d’injecter une faible quantité de botox sur les zones choisies. Le traitement ne dure que quelques minutes et ne dépasse généralement pas 15 minutes environ.

Et après la séance de botox, que faut-il faire ?

Après la séance, il est possible que quelques rougeurs apparaissent mais ne vous inquiétez pas, cela peut arriver. Elles disparaîtront quelques heures après la séance.

Après la séance et pendant 12 heures environ, il sera important de ne pas masser les zones qui ont reçu les injections. Nous vous conseillons également de ne pas pratiquer de sport durant 24 heures (déplacement à vélo et autres 2 roues compris car le port du casque est à proscrire). Il faudra également éviter jusqu’à 24 heures après la séance, les bains chauds ou les bains de vapeur sur le visage ainsi que les lieux comme le hammam ou le sauna.

Après la séance, en cas d’ecchymoses ( petits bleus ) il sera important d’appliquer du froid sur le visage. Elles disparaissent dans tous les cas au bout de quelques jours et sont facilement camouflables avec du maquillage. Vous pourrez d’ailleurs vous remaquiller tout de suite à la séance si vous le souhaitez.

Quand faut-il prévoir la prochaine séance d’injection de botox ?

Les injections de botox sont résorbables, cela signifie que les effets du produit s’estompent au fil du temps. Généralement pour des résultats efficaces, il faut prévoir 2 séances au minimum par an, soit une tous les 6 mois. Le Dr Véronique Coissard vous fixera le nombre de séances nécessaires en fonction des résultats souhaités.

Un entretien régulier permet de stabiliser le vieillissement du visage.

Les femmes et les hommes peuvent bénéficier de soins de médecine esthétique. De plus en plus d’hommes y ont recours. Quels sont les motifs de consultation les plus courants ?
Réponses du Dr Véronique Coissard :

Qu’est-ce que la médecine esthétique ?

La médecine esthétique est une discipline médicale visant à améliorer l’apparence physique d’une personne grâce à différentes techniques peu invasives. C’est justement un des points forts de la médecine esthétique, elle ne nécessite pas d’anesthésie générale. Cette médecine est la majorité du temps pratiquée en ambulatoire au sein d’un cabinet du Dr Coissard. Et les résultats sont rapides voire quasi immédiats.

La médecine esthétique peut aussi bien être utilisée pour prévenir le vieillissement cutané, que pour corriger les effets du vieillissement ou même en complément d’une chirurgie afin de renforcer et prolonger les résultats de l’opération esthétique.

En médecine esthétique, les actes les plus courants sont les injections de botox (ou toxine botulique), les injections d’acide hyaluronique, la mésothérapie avec l’injection de vitamines et d’oligoéléments notamment, les peelings, les lasers (pour l’épilation, la réduction de cicatrices), ou encore les ultras sons focalisés (HIFU).

De manière générale, les soins de médecine esthétiques permettent de traiter les rides et les ridules, les cernes et les poches débutants et de corriger les rougeurs et les taches pigmentaires. La pratique est très peu invasive, sans anesthésie générale et ne nécessite généralement donc pas d’éviction sociale.

La médecine esthétique est-elle réservée aux femmes ?

La médecine esthétique s’adresse aussi bien aux femmes qu’aux hommes. Elle peut être pratiquée à tout âge et particulièrement lorsque les premiers signes de vieillissement et relâchement cutané apparaissent.

Le recours à la médecine esthétique est propre à l’histoire de chaque personne et les motifs sont généralement liés à une gêne sur l’apparence physique (cicatrices d’accidents, d’acné ou hyperpigmentation par exemple) ou bien un désir de ralentir les effets du vieillissement de la peau sur certaines zones visibles comme le visage, le décolleté, les mains et la silhouette.

Quels sont les soins de médecine esthétique les plus pratiqués chez les hommes ?

Les hommes s’autorisent de plus en plus à recourir à la médecine esthétique, longtemps considérée comme une discipline féminine. Pourtant, les hommes aussi ont besoin de se sentir bien dans leur peau, de corriger certaines gênes et de ralentir les effets du vieillissement.

Généralement, les soins les plus demandés et les plus pratiqués concernent la tête et le visage.

Le traitement de l’alopécie ou la perte de cheveux est très courant chez les hommes.

En effet, un homme sur deux environ est concerné par la calvitie, souvent héréditaire et parfois très précoce.

En dehors de la chirurgie esthétique, il est possible de soigner la perte de cheveux avec la mésothérapie.

  • La mésothérapie consiste à faire des injections d’un ou plusieurs produits, généralement un mélange de vitamines et de minéraux, ou de plasma riche en plaquettes (PRP) pour favoriser et stimuler la repousse des cheveux.

Le traitement des rides par la médecine esthétique chez l’homme.

Les hommes ont également recours aux soins de médecine esthétique pour traiter l’apparition des rides sur le visage et du relâchement.

  • Les injections de botox, réalisées au sein du cabinet du Dr Véronique Coissard, permettent de lisser les rides d’expression et les ridules et donner un aspect plus reposé au visage.
  • Les injections de d’acide hyaluronique vont quant à elles permettent de combler les rides et donner un aspect plus ferme et rajeuni au visage. Les séances d’injection de botox comme d’acide hyaluronique sont quasi indolores et les résultats sont visibles très rapidement. Les séances sont à renouveler pour maintenir les résultats, en général les effets d’injections de botox durent 6 mois et celles d’acide hyaluronique en moyenne 8 mois. Cela peut être plus ou moins, selon les patients.

N’hésitez pas à en parler au Dr Véronique Coissard.

Botox ou acide hyaluronique : comment choisir ?

Avec l’âge, la peau vieillit, les traits du visage ont tendance à se durcir et les rides apparaissent. Des solutions de médecine esthétique permettent de remédier au vieillissement cutané. Le Dr Véronique Coissard vous accompagnera et vous conseillera pour s’adapter à vos besoins.

Qu’est-ce que le botox, à quoi ça sert ?

Le Botox ou toxine botulique est un puissant relaxant musculaire utilisé dans différents domaines médicaux. On l’utilise notamment pour lutter contre la transpiration excessive ou pour diminuer les spasmes musculaires. En médecine esthétique, on l’utilise pour mettre au repos pendant un certain temps, environ 6 mois, les muscles responsables des rides. Les injections de botox permettent ainsi de diminuer la tonicité des muscles. C’est un traitement approprié et efficace pour diminuer les rides du visage, les défroisser et obtenir une peau lissée sans chirurgie et sans douleur. Avec la toxine botulique, le regard est rajeuni et plus lumineux. Pour un résultat durable, le Docteur définira avec vous, le nombre d’injections nécessaires.

Les zones traitées par le botox ?

La toxine botulique est injectée en petite quantité grâce à de fines aiguilles au niveau intramusculaire sur les zones du visage ciblées, notamment les rides du front, les rides entre les yeux ainsi que celles de la patte d’oie. Si besoin, le botox peut également être injecté au niveau du cou et de la commissure des lèvres. Les injections de botox sont très fines et donc généralement indolores.
Le Docteur utilise les 3 toxines botuliques actuellement sur le marché : Bocouture, Vistabel et Azzalure.

Botox-ou-acide-hyaluronique

Qu’est-ce que l’acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique est un composé naturellement présent dans l’organisme, notamment dans le derme, la couche interne de la peau. L’acide hyaluronique est connu pour ses propriétés hydratantes qui donnent à la peau sa tonicité, son élasticité, sa douceur et sa beauté. Il protège également la peau des agressions extérieures. Avec le vieillissement, l’acide hyaluronique devient plus rare dans l’organisme et commence à diminuer en quantité mais aussi en qualité. En effet, lorsque la quantité d’acide hyaluronique diminue alors la peau devient plus fragile, plus fine, elle se froisse et perd du volume. Les premiers signes de vieillesse apparaissent et les premières rides naissent petit à petit. Afin de lutter efficacement contre le vieillissement cutané, il est possible d’opter pour les injections d’acide hyaluronique au cabinet du Dr Véronique Coissard.

Les zones traitées par l’acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique peut être injecté au niveau du visage notamment au niveau des rides (pattes d’oie au coin des yeux, rides de la lèvre supérieure, rides du lion entre les sourcils et rides verticales des joues), des cernes, des lèvres, du nez, du menton. L’acide hyaluronique permet notamment de redessiner l’ovale du visage et de redonner du volume dans les zones où la peau s’est affaissée comme les pommettes et les tempes. Il est également possible d’injecter de l’acide hyaluronique sur le dos des mains. Les injections sont réalisées au cabinet de façon précise, avec la bonne dose, au bon endroit. La séance dure entre 15 et 30 minutes, tout dépendra du nombre et de l’étendue des zones ciblées.

visage-botox-acide-hyaluronique

Faut-il choisir entre le botox et l’acide hyaluronique ?

Le Dr Véronique Coissard vous répond, la réponse est non ! Il n’y a pas besoin de choisir entre le botox et l’acide hyaluronique. Ce sont des soins rajeunissants très complémentaires et qui peuvent être injectés tous deux le jour de la séance.

Le botox s’utilise essentiellement sur la partie haute du visage afin de la rendre plus lisse et de la défroisser et l’acide hyaluronique est plus souvent utilisé sur la partie inférieure du visage comme agent de comblement.

Le botox comme l’acide hyaluronique sont des techniques très efficaces pour lutter contre le vieillissement cutané. Le rendu est naturel, la peau est embellie, et surtout, les résultats sont rapidement appréciables sans avoir recours à des actes de chirurgie, sans douleur et sans éviction sociale.

Comment booster sa peau avec la mésothérapie ?

La mésothérapie est une technique médicale très utilisée en esthétique comme solution efficace au relâchement cutané, à la cellulite et la chute de cheveux notamment. Il s’agit d’une très bonne alternative à la chirurgie esthétique et le Dr Véronique Coissard la pratique au sein de son cabinet depuis de nombreuses années.

Qu’est-ce que la mésothérapie ?

La mésothérapie est une technique médicale inventée en France par le médecin généraliste Michel Pistor dans les années 50. Cette technique est reconnue et utilisée dans plusieurs disciplines médicales comme la rhumatologie, la médecine du sport, la médecine infectieuse, et, bien encore, la médecine esthétique.

L’utilisation de cette technique en médecine esthétique connaît un franc succès en France et dans le monde. La mésothérapie contribue à atténuer efficacement la cellulite, les troubles circulatoires et la perte de cheveux et c’est un véritable traitement anti-âge qui aide à rajeunir efficacement la peau. La mésothérapie permet également de maintenir ou restaurer le niveau d’hydratation de la peau et de favoriser la régénération cellulaire.

La mésothérapie, comment ça marche ?

La mésothérapie consiste à injecter très localement sous le derme, de faibles doses de produits médicamenteux. La mésothérapie permet de cibler directement et avec précision les zones à traiter comme le visage, le contour des yeux, les bras, les cuisses, les fesses, les hanches, et les jambes par exemple.

Avant la première séance, le Dr Véronique Coissard procède à un examen médical complet afin de choisir les produits adéquats pour l’affection concernée et de décider du nombre de séances nécessaires pour obtenir le résultat escompté. Le nombre d’injections peut varier d’un patient à l’autre en fonction du type de peau et du problème à traiter.
Durant la séance le Dr Véronique Coissard réalise plusieurs micros injections sous la couche la plus interne de la peau comme des vitamines, des minéraux, de la caféine, de l’acide hyaluronique ou encore de la toxine botulique (Botox).
Les produits utilisés par le Docteur sont : VOLITE (Allergan), Restylane SKINBOOSTERS (Galderma), PROFILHO (Nahyco).

Comment avoir une belle peau avec la mésothérapie ?

En médecine esthétique, la mésothérapie comporte de nombreux avantages. Cette technique s’adresse à tout le monde, hommes et femmes, à tout âge dès que le processus de vieillissement physiologique de la peau est enclenché.

La mésothérapie est utilisée aussi bien en prévention qu’en traitement du vieillissement cutané. L’utilisation d’aiguilles très fines favorise l’absorption quasi instantanée et durable de produits injectés. Les résultats sont rapidement visibles et s’apprécient davantage au fil des séances. Une fois que les résultats recherchés sont obtenus, il est important de les maintenir avec des séances d’entretiens, 2 à 3 fois par an.

La mésothérapie est efficace pour traiter le relâchement cutané. On parle en médecine esthétique de mésolifting. Il se pratique sur le visage sans dénaturer les traits et les contours du visage, le cou, le décolleté notamment. L’objectif du mésolifting est de nourrir le derme en profondeur et de booster la croissance cellulaire. La mésothérapie permet donc de booster la peau et de lui donner un coup d’éclat de manière instantanée. En effet, le teint est plus lumineux, la peau devient plus élastique, moins terne et plus lisse. Elle est moins froissée et les rides sont atténuées. La mésothérapie est également très efficace contre la cellulite de surface et elle permet d’améliorer la circulation sanguine. Elle permet également de traiter les cicatrices d’acné et les problèmes d’hyperpigmentation ainsi que les peaux agressées par le soleil.
Cette technique peut être utilisée seule ou en complément d’un ou plusieurs autres traitements esthétiques. Le Dr Véronique Coissard vous indiquera quelle est la meilleure conduite à tenir dans votre situation. Cette technique est indolore et ne nécessite pas d’éviction sociale. C’est un confort intéressant pour les patients.

1 – Volux (Allergan)

Le dernier né de la gamme Allergan, sera très utile pour sculpter l’ovale du visage et améliorer un menton fuyant de manière encore plus efficace. Réalisé en une séance pour un effet prolongé de 12 mois.

2- Profilho (IBSA)

Enfin une mésothérapie adaptée au cou et au décolleté pour lutter contre le vieillissement de ces zones très délicates. Prévoir 2 séances à un mois d’intervalle, en toutes saisons.

Comment améliorer son profil en douceur, sans chirurgie?

L’analyse de votre profil par votre médecin permet de repérer un nez trop long, trop busqué, des lèvres plates, sans relief, un menton faible, trop en arrière…
Il est maintenant possible d’apporter plus de douceur et d’harmonie à votre visage grâce aux injections d’acide hyaluronique. Un traitement subtil du menton, du nez ou des lèvres apporte immédiatement un nouvel équilibre à votre profil.

Vous pouvez vous débarrasser en quelques séances, (parfois une seule!) d’un complexe qui vous ennuyait depuis très longtemps.
L’entretien est simple mais essentiel: une injection d’acide hyaluronique lors des séances de contrôle ,une ou deux fois par an.